Accéder au menu principal
Blog Google France
Accessibilité

Projet Euphonia : la recherche sur la reconnaissance vocale automatique s’ouvre à de nouvelles langues

Google Euphonia

La capacité des ordinateurs à reconnaître une plus grande diversité de modèles de voix peut faciliter le quotidien des personnes souffrant de troubles de la parole et de l’élocution en leur donnant accès à davantage de ressources. En 2019, nous avons commencé à travailler dans ce but avec le projet Euphonia, une initiative de recherche qui vise à rendre la reconnaissance vocale plus accessible aux personnes atteintes de troubles de la parole.

Aujourd’hui, à l’occasion de la Journée mondiale de sensibilisation à l’accessibilité, nous étendons nos efforts de recherche à des langues autres que l’anglais, en commençant par des programmes pilotes en espagnol, en français, en hindi et en japonais.

Souvent, lorsqu’une personne souffrant de troubles de la parole utilise un assistant vocal, celui-ci ne la comprend pas. La principale raison à cela est que ces technologies de reconnaissance vocale n’ont pas été entraînées avec un ensemble d’échantillons vocaux suffisamment variés, incluant des échantillons prononcés par des personnes souffrant de troubles de la parole.

Depuis le lancement de notre initiative de recherche, plus de 1 600 heures d’échantillons vocaux ont été fournies par des volontaires, créant ainsi le plus grand ensemble au monde de données vocales avec troubles de l’élocution.

Ces contributions ont permis aux équipes Speech et Research de Google de mener une étude de pointe en reconnaissance vocale, reposant sur le machine learning, et portant, entre autres, sur la possibilité de créer des modèles personnalisés capables de comprendre chaque utilisateur et sur une technologie de reconnaissance vocale parole à parole permettant de répéter des mots avec une voix synthétisée claire.

Autre fruit de cette étude, le projet Relate, une application Android actuellement en version bêta en anglais seulement, qui permet aux utilisateurs d’accéder à un modèle personnalisé rendant la communication plus accessible.

Nous nous réjouissons du succès de notre recherche avec l’anglais, et nous espérons pouvoir faire des progrès similaires dans d’autres langues, à commencer par l’espagnol, le français, l’hindi et le japonais. Toutefois, nous avons besoin de votre aide. Comme nous l’avons appris au cours de nos travaux, plus nous soumettons d’échantillons vocaux à nos modèles de reconnaissance vocale, plus nous augmentons les chances que la voix des utilisateurs soit comprise.

Si votre téléphone, votre ordinateur ou vos appareils pour la maison connectée ont du mal à vous répondre, ou si des personnes que vous venez de rencontrer ont du mal à vous comprendre, vous pouvez demander à participer à cette initiative de recherche en remplissant nos formulaires de participation en espagnol, en français, en hindi et en japonais.