Accéder au menu principal
Blogue Google Canada
Search

Conseils pour reconnaître la désinformation en ligne



La pandémie de COVID-19. Des élections dans plusieurs régions du monde. L’année n’a pas été reposante pour les vérificateurs de faits. Plus de 50 000 nouvelles vérifications ont fait surface sur Google au cours de la dernière année. Globalement, les vérifications de faits ont généré plus de 2,4 milliards d’impressions dans ce même laps de temps. 

De plus en plus de travaux de recherche externes suggèrent que la vérification des faits peut contrer les effets des fausses allégations. Aujourd’hui, dans un nouveau rapport financé par Google News Initiative, les chercheurs Ethan Porter, Thomas Wood et Yamil Velez révèlent que les corrections découlant de la vérification des faits réduisent les effets de la désinformation sur les croyances relatives aux vaccins contre la COVID-19. 

Or, la vérification des faits n’est pas qu’une affaire de professionnels. Chaque jour, toute personne cherche à confirmer ou à infirmer de l’information douteuse. Au cours des 12 derniers mois, les gens ont été plus nombreux à formuler des questions commençant par « est-il vrai que » qu’à chercher une recette de pain au levain sur Google, ce qui n’est pas peu dire vu l’engouement de l’année dernière pour le levain

Nous nous engageons à aider tous les utilisateurs qui cherchent de l’information fiable en ligne et à partager nos perspectives avec d’autres organisations afin de promouvoir la vérification des faits. 

Dans cet ordre d’idée, en prévision de la journée internationale de la vérification des faits du 2 avril, voici cinq conseils faciles à mettre en pratique qui vous aideront à poser les bonnes questions afin de mieux reconnaître la mésinformation en ligne. 

Vérifiez si une image est utilisée dans le contexte approprié 
Une image vaut 1 000 mots, comme le dit l’adage. Toutefois, une image peut être utilisée hors contexte et modifiée dans un but trompeur. Vous pouvez faire une recherche à partir d’une image en cliquant à droite sur une photo, puis en sélectionnant « Rechercher une image avec Google ». Vous pouvez faire de même sur un appareil mobile en laissant longtemps votre doigt sur l’image. Google cherchera si l’image a déjà été publiée en ligne et dans quel contexte. Vous pourrez ainsi savoir si son sens original a été détourné. 

Voyez comment une image est utilisée en contexte en ligne. Vous pouvez faire une recherche à partir d’une image en cliquant à droite sur une photo, puis en sélectionnant « Rechercher une image avec Google ». Cette simulation de fonctionnement du produit ne reproduit pas l’expérience réelle.

Voyez comment une image est utilisée en contexte en ligne. Vous pouvez faire une recherche à partir d’une image en cliquant à droite sur une photo, puis en sélectionnant « Rechercher une image avec Google ». Cette simulation de fonctionnement du produit ne reproduit pas l’expérience réelle.

Recherchez des articles semblables 
Quoi de mieux qu’une source d’information? Plusieurs sources d’information! Vérifiez comment (et si) divers médias ont rapporté le même événement afin d’obtenir un portrait complet de la situation. Utilisez le mode Actualités ou faites une recherche dans news.google.com. Assurez-vous de cliquer sur Couverture complète si l’option est offerte. 

Vous cherchez des articles sur la visite possible d’extraterrestres sur Terre? Cette simulation vous montrera comment trouver la couverture complète d’un sujet et comment les autres médias ont rapporté la nouvelle. Ce GIF résulte d’une simulation et ne reproduit pas l’expérience réelle offerte par le produit.

Vous cherchez des articles sur la visite possible d’extraterrestres sur Terre? Cette simulation vous montrera comment trouver la couverture complète d’un sujet et comment les autres médias ont rapporté la nouvelle. Ce GIF résulte d’une simulation et ne reproduit pas l’expérience réelle offerte par le produit. 

Consultez les vérificateurs de faits 
Les vérificateurs de faits ont peut-être déjà vérifié l’article qu’un de vos proches a publié sur votre fil de discussion familial sans se poser de question – ou un article similaire qui vous mettra sur la bonne piste pour découvrir la vérité. Cherchez le sujet dans Fact Check Explorer, qui rassemble plus de 100 000 vérifications de faits provenant d’éditeurs réputés du monde entier. 

Légende : Cette simulation montre comment utiliser l’outil Fact Check Explorer pour savoir si une allégation publiée en ligne a déjà été vérifiée. Cette démonstration du fonctionnement du produit ne reproduit pas l’expérience réelle.

Cette simulation montre comment utiliser l’outil Fact Check Explorer pour savoir si une allégation publiée en ligne a déjà été vérifiée. Cette démonstration du fonctionnement du produit ne reproduit pas l’expérience réelle. 

Utilisez Google Earth ou Street View pour vérifier un lieu 
Les faux articles qui relatent des événements survenus loin de chez nous peuvent se propager facilement en raison de notre méconnaissance des lieux concernés. Pour déterminer si une photo provient bien de l’endroit indiqué, essayez de vérifier sur Google Earth ou sur Street View à partir de Google Maps.
Supposons qu’un ami vous envoie une vidéo montrant un yéti qui se promène au pied de la tour Eiffel à Paris (France). En cherchant la tour Eiffel sur Street View, vous pourrez au moins confirmer que le bâtiment n’est pas couronné d’un gros chapeau de cowboy rouge (comme c’est le cas à Paris au Texas). Si l’image ne concorde pas, le reste de l’article est probablement louche. 

Nous nous engageons à aider nos utilisateurs à reconnaître la désinformation en ligne et à soutenir l’écosystème de vérification des faits. 

Récemment, nous avons versé 3 millions de dollars afin de financer des travaux journalistiques de vérification des faits pour contrer la désinformation sur le processus d’immunisation contre la COVID-19, dont de nombreuses initiatives ciblant des audiences dont l’accès à la vérification des faits est limité. Nous avons aussi lancé le défi de vérification des faits de la Google News Initiative University partout en Asie afin de renforcer les compétences des étudiants en journalisme en matière de vérification des faits. De plus, Google.org a subventionné l’organisation sans but lucratif Full Fact et sept ingénieurs boursiers bénévoles à temps plein afin de les aider à détecter un nombre accru de fausses déclarations.

Pour obtenir d’autres conseils et pratiques exemplaires, consultez les ressources réunies par l’International Fact-Checking Network à factcheckingday.com. Si vous êtes journaliste, jetez un coup d’œil au site du Centre de formation Google News Initiative.