Accéder au menu principal
Blog Google France
Google Actualité

Accelerated Mobile Pages (AMP) : une première année prometteuse



On peut déplacer des montagnes lorsque de nombreuses personnes unissent leurs forces pour une cause commune. Dans le cas du projet open source Accelerated Mobile Pages, né de conversations avec les éditeurs européens via la Digital News Initiative, il s'agit ni plus ni moins d'améliorer le web mobile au profit de tous. Dans un monde où circulent quelque 7 milliards de petits écrans, le défi est de taille : or, nous célébrons la première année d’existence d’AMP avec des avancées plus que prometteuses.

Dès le premier jour, la vitesse a été la priorité numéro 1 du projet AMP. Les sites qui mettent du temps à charger sont clairement l'un des aspects les plus frustrants du web mobile. Selon des recherches menées récemment par Google, 53 % des mobinautes quittent les sites qui mettent plus de trois secondes à se charger : le pire des scénario pour les utilisateurs comme pour les entreprises, les éditeurs, les sites internet et le web mobile dans son ensemble.

Pour les éditeurs, qui ont été les premiers à plébisciter AMP, les avantages d’un contenu à chargement rapide sont évidents. Cette étude de cas montre que, grâce à l’implémentation de l’AMP sur le site du Washington Post, le nombre de mobinautes revenant sur le site dans un délai de 7 jours a augmenté de 23%.

Dans le cadre de cette même étude, l’une des plus grandes plates-formes de publicité natives d’Europe, plista, a réalisé des tests A/B avec des éditeurs, notamment n-tv.de, faz.net, abendzeitung.de et golem.de, afin de mesurer l’impact de l’AMP sur la vitesse et la rentabilité des widgets. Le taux de clic moyen des éditeurs a progressé de 220 % grâce à la mise en place de l’AMP, l’un d’entre eux affichant même un bond de 600 %.

Depuis l'origine, le projet AMP n'a cessé de prendre de l’ampleur. Les différentes versions du code open source se sont succédées à un rythme inédit et le nombre d’acteurs adoptant le format AMP a grossi à vue d’œil. De Pinterest à Reddit en passant par Bing et Ebay, l’AMP poursuit sa success story.

Chez Google, nous contribuons aussi pleinement au développement de l’AMP. En février, nous avons lancé AMP dans la section « Actualités » des résultats de recherche de Google, offrant ainsi un accès rapide et fiable aux actualités. En août, nous avons proposé un aperçu des pages AMP dans l’ensemble des résultats de recherche sur mobile. Enfin, ce mois-ci, nous avons le plaisir d’offrir cette nouvelle expérience plus rapide aux mobinautes européens. Désormais, quand vous effectuerez une recherche sur votre téléphone portable, vous verrez un sigle indiquant qu’il s’agit d’une page AMP. Cela ne changera pas les résultats de la recherche, mais vous saurez ainsi quels sites disposent de pages à chargement rapide.

Désormais, les pages AMP se chargent, en moyenne, en moins d’une seconde à partir d’une recherche Google. En plus de vous faire gagner du temps, AMP est moins gourmand en données. En effet, les pages AMP utilisent en moyenne 10 fois moins de données que les pages équivalentes réalisées sans AMP.

Aujourd’hui, il existe plus de 600 millions de documents AMP créés par des sites dans le monde entier (232 localités et 104 langues). Il s’agit de sites portant sur les sujets les plus variés : actualités, vente en ligne, voyages, recettes de cuisine, culture générale et loisirs. Cela représente déjà un nombre très important de pages à chargement rapide ! Si l’initiative open source est en plein essor, c’est grâce à une solide communauté qui apporte sa contribution dans les groupes de travail, ou dans les pages Github via des suggestions, du feedback et des spécifications.

La première année d’existence du projet AMP est un succès, mais il reste encore beaucoup de travail à faire. Ce calendrier vous permettra de bien suivre l’évolution et de devancer les prochaines sorties. Nous avons hâte de vous retrouver dans un an pour faire le bilan des nouvelles avancées qui contribueront à améliorer l’expérience du web pour tout le monde.

Pour en savoir plus sur AMP, rendez-vous sur ampproject.org.
Pour en savoir plus sur la Digital News Initiative, rendez-vous sur
digitalnewsinitiative.com.