Accéder au menu principal
Blog Google France
Maps

Une conduite plus économique et écoresponsable grâce à Google Maps

Google Maps - Fonctionnalité - Trajets plus économe en carburant

Imaginons la préparation d’un trajet en France, entre Limoges et Bergerac, soit environ deux heures. Pour décider de l’itinéraire, Google Maps propose plusieurs modes de déplacement, comme la marche, le vélo et les transports en commun. Au vu du temps estimé, il paraît logique de se rendre à Bergerac en voiture et de choisir l’itinéraire le plus rapide. Envisageons maintenant une autre possibilité : conduire dix minutes de plus, mais en réduisant de près de 30 % la consommation de carburant prévue.

Les itinéraires économes en carburant, maintenant disponibles en Europe

Ce choix est désormais possible, avec le lancement des itinéraires économes en carburant sur Google Maps, disponibles dès aujourd’hui en France et dans près de 40 pays d’Europe. Ces alternatives plus écoresponsables sont également un bon moyen de faire des économies en diminuant sa consommation de carburant en plus de ses émissions CO₂ - une préoccupation grandissante pour de nombreux européens. En effet, selon un rapport Statista de 2022, les transports routiers sont la principale cause des émissions de CO2 en Europe.

À présent, Google Maps indiquera non seulement le chemin le plus rapide, mais aussi le chemin le plus économe en carburant, si celui-ci n’est pas déjà le plus rapide. En quelques clics, l’application indique la différence de temps et de carburant consommé entre les deux itinéraires, permettant à l’utilisateur de choisir le trajet le plus adapté. Faire le choix du trajet le plus rapide en toutes circonstances est toujours possible : il suffit de modifier les paramètres.

Les itinéraires économes en carburant ont une incidence réelle sur nos comportements. En effet, depuis leur lancement aux États-Unis et au Canada, ils auraient déjà entraîné une réduction de plus de 500 000 tonnes des émissions CO₂, soit l’équivalent de 100 000 voitures à moteur thermique retirées de la circulation.*

Les itinéraires les plus économes en fonction du véhicule

L’identification de l’itinéraire le plus économe en carburant peut varier en fonction du moteur du véhicule. Par exemple, les moteurs diesel sont souvent plus économes à des vitesses élevées que les moteurs essence , tandis que les véhicules hybrides et électriques offrent de meilleures performances en trafic discontinu.

Ainsi, les conducteurs européens, américains et canadiens qui empruntent les itinéraires économes en carburant pourront, dans les prochaines semaines, indiquer le type de moteur de leur véhicule (essence, diesel, hybride ou électrique) dans Google Maps.

Nous pourrons alors leur proposer le trajet le plus adapté et produire des estimations aussi précises que possible de l’efficacité en termes de consommation de carburant ou d’énergie.

Si nous avons pu concevoir cette technologie, c’est grâce aux données du Laboratoire national des énergies renouvelables du Département américain de l’énergie (NREL), ainsi que de l’Agence européenne pour l’environnement.

En combinant ces informations avec les tendances de circulation observée par Google Maps, nous avons développé des modèles avancés d’apprentissage automatique que nous avons entraînés en fonction des types de moteurs les plus répandus dans une région donnée.

Aider les utilisateurs à faire des choix plus écoresponsables grâce à Google Maps

Près de chez soi ou en voyage, Google propose des conseils pour se déplacer et moins polluer :

  • Passer à l’électrique. Les conducteurs de véhicules électriques n'ont qu'à chercher « borne de recharge » sur Google Maps pour trouver les plus proches, ainsi que des informations utiles comme le type de branchement et la vitesse de chargement. Pour certaines stations, l’application affiche même les bornes disponibles en temps réel, ce qui permet d’éviter les attentes.
  • Passer de quatre roues à deux. Le choix le plus écoresponsable consiste, le plus souvent, à ne pas prendre sa voiture. L’une des missions de Google Maps est donc d’aider les conducteurs à choisir un moyen de transport alternatif. Ainsi, nous avons récemment annoncé l’ajout d’informations relatives aux itinéraires cyclables : itinéraires plus détaillés, densité du trafic, présence d’escaliers ou de pentes abruptes, etc. L’application affiche également l’emplacement de vélos et de trottinettes en libre-service dans plus de 500 villes à travers le monde, comme Barcelone, Berlin, Londres, Paris ou Rome.
  • Se mettre en marche. Google Maps propose des itinéraires en plusieurs étapes pour les piétons. Afin de s’assurer que les utilisateurs ne partent pas dans la mauvaise direction, Live View affiche, grâce à la réalité augmentée, des flèches et des instructions claires, en surimpression sur la carte. Il est également possible de visualiser l’itinéraire sur Street View.
  • Utiliser les transports en commun en toute simplicité. La fonctionnalité « itinéraire » de Google Maps propose des trajets en bus, en train, en métro et même en ferry. Si possible, l’application indique en temps réel les heures de départ et d’arrivée, les correspondances ainsi que les retards. Les utilisateurs peuvent donc trouver toutes les informations nécessaires pour préparer leurs déplacements, comme les heures de forte affluence, les conditions météorologiques et la disponibilité ou non d’itinéraires accessibles en fauteuil roulant.
  • Dormir de manière plus éco-responsable – Le moteur de recherche Google peut vous aider à trouver des hôtels ayant pris des engagements écologiques. Certains établissements ont ainsi obtenu une certification de la part d’organismes indépendants tels que Green Key ou EarthCheck. Ceux-ci se verront attribuer un badge accolé à leur nom. Les internautes pourront ainsi connaître le détail des actions mises en place, qu’il s’agisse de gestion des déchets, d’efficacité énergétique ou de conservation de l’eau.

Toutes ces mesures s’inscrivent dans le cadre de notre engagement d’aider un milliard de personnes à faire des choix plus durables d'ici 2022 d’ici la fin de l’année.