Accéder au menu principal
Blog Google France
Google Ads

Nouvelles mesures pour lutter contre la fraude financière dans les publicités



La lutte contre la fraude financière dans les publicités est au premier rang de nos priorités. Pour contribuer à cet effort de lutte mobilisant l’ensemble de l’industrie publicitaire, nous développons constamment de nouveaux outils et de nouvelles règles qui permettent de mieux protéger les utilisateurs de nos produits et nos partenaires publicitaires contre les acteurs mal intentionnés.

Nous mettons aujourd'hui à jour le règlement sur les produits et services financiers de Google afin d'étendre notre programme de vérification des annonceurs de services financiers à de nouveaux pays et marchés: en France, en Allemagne et en Indonésie. Cette mesure constitue un niveau de sécurité supplémentaire contre les fraudeurs et contribuera à protéger davantage notre réseau contre les escroqueries financières.

Nous avons initialement lancé ce programme au Royaume-Uni en septembre 2021, où les annonceurs de services financiers sont déjà tenus de prouver qu'ils sont autorisés par la Financial Conduct Authority (FCA) du Royaume-Uni. Depuis que nous avons déployé cette règle au Royaume-Uni, nous avons constaté une forte baisse des signalements d'annonces publicitaires faisant la promotion d'escroqueries financières. Le succès de ce programme au Royaume-Uni démontre qu'il s'agit d'une solution significative et efficace pour protéger les internautes et nous donne la confiance nécessaire pour l'étendre à d'autres pays.

Fort de ce résultat, nous comptons déployer cette règle en France. Lors de la procédure de validation, les annonceurs de services financiers sur ces marchés devront démontrer qu'ils sont autorisés - ou justifier qu'ils en sont dispensés - par les autorités compétentes en matière de services financiers, et qu'ils ont suivi le programme de validation des annonceurs de Google afin de pouvoir commencer à promouvoir leurs produits et services.

Les annonceurs pourront demander à être validés dès le 3 octobre, et le règlement entrera en vigueur le 24 janvier 2023. Les annonceurs qui n'auront pas effectué la nouvelle procédure de vérification d'ici cette date ne seront plus autorisés à promouvoir de services financiers.

En France, les registres des services financiers autorisés sont tenus par:

Plus d'informations sur le processus ici

Nous travaillons sans relâche pour nous assurer que les publicités que nous diffusons sont sûres et dignes de confiance. Nous sommes persuadés que le partenariat et la collaboration avec les autorités de régulation sont cruciaux pour notre réussite. C'est pourquoi nous coordonnons étroitement nos efforts avec ceux des organismes de réglementation de ces marchés pour nous assurer que ce programme est efficace à grande échelle. Dans les mois à venir, nous prévoyons d'étendre ces exigences de validation aux annonceurs de plus de pays et de régions.

Cette règle est une nouvelle étape de notre effort de longue date pour lutter contre la fraude en ligne. Nous avons mis en place des règles pour empêcher les acteurs mal intentionnés de tromper les internautes en utilisant des tactiques telles que le hameçonnage, les pièges à clics ou des informations trompeuses sur un produit, un service ou une entreprise. Nous avons également établi des règles strictes régissant la promotion des produits financiers (par exemple, pour les prêts et les services de règlement de dettes). Nos équipes continuent d'appliquer ces règles et de lutter contre les escrocs avec vigueur, en utilisant à la fois le machine learning (apprentissage automatique) et les examinateurs manuels pour bloquer les publicités indésirables. 

Rien qu'en 2021, nous avons bloqué ou supprimé plus de 58,9 millions de publicités pour violation de nos règles régissant les services financiers.

En 2020, nous avons lancé notre programme de validation des annonceurs, qui oblige les annonceurs de Google à vérifier et à divulguer des informations sur leurs activités, telles que l'emplacement d'où ils gèrent leur activité et les produits qu'ils vendent ou promeuvent. Cette fonctionnalité de transparence est désormais disponible dans plus de 180 pays et permet aux internautes d'en savoir plus sur l'entreprise et les services qui se cachent derrière une publicité donnée.

Nous continuons à tout mettre en œuvre et à collaborer avec les acteurs du secteur et les autorités gouvernementales pour apporter les changements nécessaires à la lutte contre les tactiques en constante évolution des acteurs mal intentionnés.