Accéder au menu principal
Blog Google France
Développeurs

Hash Code 2016 : les développeurs du monde entier relèvent le défi



Un jeudi soir de février... Plus de 17 000 développeurs attendent avec impatience que soit dévoilé le défi proposé cette année pour l’épreuve de qualification en ligne du concours Hash Code. L’annonce en direct ne tarde pas à en révéler le thème : les livraisons par drone. Quelques minutes plus tard, les participants planchent déjà sur l’énoncé du problème. Le compte à rebours de 4 heures a commencé.

Pour ceux qui ne le savent pas encore, Hash Code est un concours de programmation en équipe ouvert aux étudiants et aux ingénieurs professionnels en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. Lors de la première édition, Hash Code avait réuni près de 200 participants en France. Trois ans plus tard, l’événement rassemblait des milliers de développeurs du monde entier.

C’est que ce concours est unique en son genre : plutôt que de devoir trouver la solution à une série de tâches algorithmiques, les participants doivent résoudre un défi préparé par les ingénieurs de Google et inspiré de situations réelles. Les équipes peuvent améliorer et soumettre leur solution autant de fois qu’elles le souhaitent afin d’augmenter leur score. Les problèmes proposés l’année dernière portaient sur l’optimisation du placement de serveurs dans un centre de données et le guidage d’un ensemble de ballons du Projet Loon.

Le concours se déroule en deux temps : d’abord une épreuve de qualification en ligne, puis la finale. Le défi à relever cette année lors de la phase de qualification en ligne consistait à optimiser un système de livraison par drone. Les participants pouvaient prendre part à l’événement depuis le lieu de leur choix ou rejoindre l’un des 300 hubs aménagés pour l’occasion. Les hubs sont constitués par les participants eux-mêmes pour permettre aux équipes d’une même université ou d’une même ville de se rencontrer et de concourir ensemble.

Étudiants au hub d’Andela au Kenya

Un mois plus tard, les 52 meilleures équipes (représentant 22 pays différents) se sont retrouvées dans les locaux de Google France à Paris pour plancher sur le problème de la finale : les participants devaient coordonner une flotte de satellites Terra Bella pour obtenir une collection d’images la plus utile possible.

L’équipe Saar-Land était l’une des cinq équipes composées de membres de nationalités différentes (ici Allemagne et Suisse)

Les équipes avaient ensuite six heures pour proposer leur meilleure solution. C’est l’équipe YMTeam, composée de deux ingénieurs professionnels de Biélorussie, qui est la grande gagnante cette année. Elle était suivie de près par l’équipe Ababahalamaha, formée de trois étudiants originaires de Moscou. L’équipe Die Bergbokbende, rassemblant trois professionnels sud-africains, est arrivée en troisième position.

Félicitations à l’équipe gagnante YMTeam

Plus de 2 000 participants français ont pris part à l’épreuve de qualification en ligne, et 36 hubs ont été aménagés en France pour l’occasion. Les équipes organisées par les universités françaises ont été particulièrement brillantes : 12 équipes sur les 52 ayant été qualifiées ont participé à la finale, et la meilleure d’entre elles est arrivée en 9e position.

Félicitations à tous les participants ! Si vous souhaitez être informé de l’ouverture des inscriptions au concours Hash Code 2017, remplissez ce formulaire.

52 équipes, représentant 22 pays, se sont retrouvées dans les locaux de Google France pour la finale du concours Hash Code 2016