Accéder au menu principal
Blogue Google Canada
Google News

Un nouveau programme d’accords de licence avec les médias pour appuyer le journalisme canadien



Nous nous apprêtons à lancer Google News Showcase, une nouvelle expérience journalistique et la plus importante mesure prise par Google à ce jour pour assurer l’avenir des médias d’information. En seulement trois ans, nous verserons plus d’un milliard de dollars américains à des éditeurs de presse de partout dans le monde. Ceux-ci créeront et sélectionneront du contenu de grande qualité pour le programme, que nous prévoyons prolonger afin d’appuyer l’industrie à long terme. News Showcase sera d’abord lancé au Brésil et en Allemagne, mais aujourd’hui, nous avons le grand plaisir d’annoncer que le programme fera aussi son entrée au Canada. 

News Showcase s’appuie sur notre programme d’accords de licence avec les médias d’information, dans le cadre duquel nous payons déjà des éditeurs en échange d’articles de qualité et d’autres services connexes, dont l’abonnement par Google et les stories Web. Notre nouveau service permettra au lectorat canadien d’obtenir davantage de contexte et des points de vue variés sur des sujets d’actualité, tout en stimulant le trafic à valeur élevée vers les sites des éditeurs. 

Nous avons déjà conclu des partenariats avec plus de 200 publications d’importance en Allemagne, au Brésil, en Argentine, au Canada, au Royaume-Uni et en Australie, et ce n’est qu’un début. 

Logos for Narcity Media and Village Media

Pour nos éditeurs partenaires canadiens, cette nouvelle étape marque un tournant positif. « Nous nous intéressons toujours aux nouvelles façons d’attirer des lecteurs vers notre réseau de médias virtuels locaux et communautaires, indique Jeff Elgie, chef de la direction de Village Media. En partenariat avec Google, le programme News Showcase permettra à notre entreprise de générer des revenus considérables, d’élargir son lectorat et d’offrir une couverture médiatique fiable et des reportages approfondis.» 

L’éditeur Narcity Media reconnaît les avantages d’attirer un public plus large et d’augmenter ses revenus grâce au nouveau programme de Google. « Trouver de nouvelles façons d’atteindre notre public cible et de diffuser notre contenu haut de gamme dans un contexte exclusif fait partie de nos priorités, explique Chuck Lapointe, chef de la direction de Narcity Media. En nous associant avec Google, nous aurons accès à de nouveaux marchés et à d’autres avantages commerciaux. » 

Plus qu’un investissement financier considérable, le lancement de News Showcase marque le début d’une nouvelle ère pour le journalisme. Fort de l’expertise en édition de salles de nouvelles primées, le programme permettra aux lecteurs d’en savoir plus sur les sujets d’actualité qui comptent vraiment, et aux éditeurs de créer des liens plus solides avec leur lectorat. 


À propos de Google News Showcase

News Showcase se présente sous forme d’encadrés qui apparaîtront d’abord dans Google Actualités sur Android. Le produit sera bientôt lancé dans Google Actualités sur iOS. Des versions adaptées à Google Discover et à nos outils de recherche (Search) sont également à venir. Le format permet aux éditeurs de créer des articles sur mesure pour les fils de nouvelles des lecteurs. Ceux-ci ont accès à un contenu approfondi qui contextualise la nouvelle, notamment grâce à des chronologies, des listes à puces et des articles connexes. D’autres composantes (vidéo, audio, exposés quotidiens) seront intégrées par la suite.  

Le programme News Showcase se distingue des autres produits médiatiques de Google, car il repose sur la vision éditoriale singulière de chaque partenaire quant au choix des articles et à la présentation adoptée. Les éditeurs peuvent aussi ajouter des précisions et des éléments de contexte en fonction de leur propre point de vue, par exemple en résumant un aspect complexe de l’actualité, en fournissant des explications ou en reproduisant une entrevue avec un acteur central d’une nouvelle qui se déroule dans le temps. Les encadrés sont conçus pour être représentatifs de la marque de chaque éditeur au sein de la gamme de produits Google, ce qui aide les lecteurs à reconnaître le point de vue et la valeur qu’injecte chaque partenaire dans sa couverture de l’actualité. Il suffit d’un seul clic pour se rendre sur le site web de l’éditeur. 

Les encadrés apparaîtront dans les fils de nouvelles personnalisés, parmi le contenu classé. Les lecteurs auront accès au contenu des éditeurs participants et pourront suivre ceux dont ils veulent voir les articles en priorité. Par ailleurs, News Showcase et ses partenaires collaborent actuellement afin d'éventuellement offrir l’accès gratuit à certains articles payants sur les sites participants. 


Engagement à long terme 
En lançant News Showcase et en s’engageant à investir généreusement dans la création de contenu de qualité, Google contribue au succès à long terme de ses éditeurs partenaires, un geste qui s’inscrit dans la foulée des autres initiatives de l’entreprise visant à épauler les médias d’information. À ce sujet, mentionnons les 24 milliards de visites générées chaque mois à l’échelle mondiale sur les sites de nouvelles grâce à Google, mais aussi les nombreux projets de Google News Initiative, y compris le financement d’urgence offert à plus de 5 600 éditeurs locaux dans le monde, dont 150 sont canadiens, afin de limiter les répercussions de la COVID-19. Durant la pandémie, nous avons aussi annulé les frais publicitaires pour les éditeurs de presse à l’échelle mondiale et mené des initiatives d’appui aux salles de nouvelles locales grâce à des partenariats et à nos propres activités de marketing. Récemment, nous avons annoncé le lancement du Digital Growth Program, qui s’adresse aux éditeurs de taille petite à moyenne. 


En tant qu’entreprise qui s’est donné pour mandat d’universaliser l’accès à l’information, Google a un point en commun avec les éditeurs de presse : nous voulons créer un monde mieux informé. De concert avec d’autres entreprises, avec les gouvernements et avec les organisations de la société civile, nous voulons aider le journalisme non seulement à survivre, mais à prospérer au 21e siècle.